Collage structural : Epoxy ou MMA (Méthyl-Méthacrylates) ?

Quelle technologie de colle préconiser lorsqu’on est face à un cahier des charges pour un collage structural ?

Certaines questions permettent d’aider à faire un choix entre les différentes solutions :

    • Epoxy monocomposant ?
    • Epoxy bicomposant ?
    • MMA « standard » ?
    • MMA Core-Shell (Des billes d’élastomère à coquille dure et noyau souple sont intégrées à un certain nombre d’adhésifs méthacrylates, leur conférant une plus grande souplesse et des propriétés uniques de résistance à la fatigue. Cette technologie brevetée (technologie Core-shell®) est une exclusivité de la gamme ITW Plexus.) ?
    1. Doit-on utiliser une colle qui polymérise à température ambiante, ou peut-on chauffer les pièces (à 150°C par exemple) ? Si l’utilisateur n’a pas possibilité de chauffer ses pièces, on peut d’ores et déjà écarter la piste de l’époxy monocomposant.
    1. Quelle est la température maximale à laquelle sera soumis l’assemblage ? Pour les hautes températures (jusqu’à 180°C), seules les époxy monocomposant peuvent convenir. Les Méthyl-méthacrylates résistent jusqu’à 120°C, et les époxy bicomposant jusqu’à 80°C (120°C pour les Permabond ET540 et Permabond ET5401).
    1. Quelle est la tenue mécanique demandée ? Les époxy 1K (monocomposant) résistent jusqu’à 40 MPa en cisaillement, contre 20/25 MPa pour les époxy 2k (bicomposant) et les MMA standard. A noter que les MMA Core-Shell sont les moins résistantes (12 MPa environ).
  • A-t-on besoin de flexibilité ? Sans être aussi souples qu’un mastic, les MMA Core-shell et certaines références d’époxy bicomposant sont relativement flexibles et supportent mieux les vibrations que les époxy monocomposant et les MMA standard, ce qui permet d’avoir une bien meilleure résistance à la fatigue…
  • Quel est le jeu à combler ? Les époxy bicomposants ne donnent pas de bons résultats si le jeu est inférieur à 1mm
  • Quel est le substrat à coller ? Sur les métaux standards, toutes les technologies sont utilisables. Pour le composite et les plastiques, on préférera la gamme spécifique de Plexus (MA-3940 et MA-3940LH). Attention sur le verre, c’est un substrat difficile à coller en structural. Certaines époxy peuvent convenir.
  • L’assemblage doit-il être en contact avec des produits chimiques ? Si oui, l’époxy monocomposant est la meilleure solution. Les MMA (méthyl-methacrylates) sont plus sensibles à l’agression.
  • A-t-on besoin de transparence ? Si oui, il n’y a que peu de références utilisables : ET500, ET515 ou MA685.

Tableau récapitulatif

Epoxy Monocomposant Epoxy Bicomposant MMA “Standards” MMA Core Shell
Polymérisation RTV Non Oui Oui Oui
Température maximale 180°C 80°C (120°C pour l’ET540 et l’ET541) 120°C 120°C
Tenue mécanique
40 Mpa 20 Mpa 25 Mpa 15 Mpa
Flexibilité Non Selon les réferences Non Oui
Résistance à la fatigue + + +++
Résistance chimique Excellente Bonne Moyenne Moyenne
Transparence Non ET500 / ET515 MA685 Non
Jeu mini 0,25 mm 1 mm 0,5 mm 0,5 mm
Jeu maxi 5 mm 5 mm 4 mm 10 mm
Collage métaux +++ +++ + +++ (MA830 / MA832)
Collage verre
Collage plastiques + ++ +++ (MA3940 / MA3940LH)
Collage composites + + +++ +++

En savoir plus :

Guide de sélection Epoxy Guide de sélection des colles méthyl-Méthacrylates

Aller plus loin

Aéronautique
ARALDITE
Collage & étanchéité
Composites
DOWSIL
Electric & electronic protection & assembly
KRYTOX
Lubrifiants spéciaux
MOLYKOTE
SILASTIC
SYLGARD
Découvrez nos solutions collage & étanchéité, lubrification et protection électronique dédiées au marché de l’Aéronautique
Automobile
Collage & étanchéité
KRYTOX
Lubrifiants spéciaux
MOLYKOTE
Découvrez nos solutions lubrification – NVH et collage dédiées au marché de l’automobile
Collage & étanchéité
PERMABOND
Des adhésifs Permabond haute performance désormais disponibles dans un packaging très pratique à double seringue