Comment choisir le bon lubrifiant pour chaînes ?

 

Pourquoi est-il important de lubrifier une chaîne ?

 

Les chaînes sont utilisées dans de nombreux secteurs industriels à des fins de transmission de puissance ou de transport. Une chaîne est une série de paliers lisses mobiles reliés aux dents d’un pignon, qui permet de transmettre la force et le mouvement à un mécanisme.

Par conséquent, une lubrification appropriée est essentielle non seulement pour obtenir une durée de vie maximale, mais aussi pour enregistrer une efficacité opérationnelle optimale.

Le plus souvent, une chaîne peut se rompre soit par traction, soit par fatigue, soit par usure :

  • Dans le premier cas, la rupture par traction, la chaîne est surchargée en tension jusqu’à ce qu’elle atteigne une déformation plastique et ne fonctionne plus correctement. Il peut également arriver que les éléments de la chaîne soient arrachés.
  • Dans le cas d’une défaillance par fatigue, la chaîne est chargée de manière répétée en tension en dessous de la limite d’élasticité du métal. Après une exposition répétée à la charge, une série de fissures microscopiques peut se développer dans les plaques de maillon ou les barres latérales, ce qui peut conduire à une défaillance catastrophique, en brisant la chaîne.
  • Enfin, dans le cas d’une défaillance due à l’usure, le matériau est enlevé par glissement ou par une combinaison de glissement avec la corrosion ou l’abrasion jusqu’à ce que la chaîne ne fonctionne plus correctement. Il peut également arriver, comme pour les autres modes de défaillance, que la chaîne se brise.

 

Dans de nombreux cas, l’usure entre l’axe et la douille provoque un allongement de la chaîne jusqu’à ce que celle-ci ne s’adapte pas correctement aux pignons ou ne maintienne pas un espacement correct entre les éléments.

La défaillance peut également apparaître dans les cas où l’usure se situe entre le rouleau et la douille ou entre le plateau Cette usure évolue à travers différents stades, le premier étant une courte période d’usure initiale rapide (également appelée usure de rodage), suivie d’une période d’usure lente constante (ou usure lubrifiée).

Le dernier stade correspond à l’usure terminale, où la lubrification peut être devenue inefficace, et la chaîne cède.

 

Comment choisir le bon lubrifiant ?

 

Pour les raisons mentionnées précédemment dans cet article, la lubrification des chaînes est nécessaire pour ralentir l’apparition de l’usure entre les axes et les bagues des articulations de la chaîne, ainsi que pour évacuer tous les matériaux étrangers et les débris d’usure générés.

En outre, la lubrification peut également servir de protection contre la rouille et la corrosion, pour dissiper la chaleur et amortir les chocs

La sélection du bon lubrifiant pour toute application spécifique nécessite une compréhension complète des conditions opérationnelles et environnementales auxquelles la chaîne sera soumise.

En particulier, un lubrifiant pour ce type d’application doit avoir une viscosité suffisamment faible pour pénétrer dans les surfaces internes critiques, mais aussi une viscosité suffisamment élevée pour maintenir une épaisseur de film efficace dans les conditions de température et de pression de fonctionnement. Ce dernier point peut également être obtenu grâce à des additifs dans le lubrifiant.

Les conditions environnementales dans lesquelles la chaîne sera utilisée peuvent également jouer un rôle majeur dans le choix du lubrifiant, car la présence de poussière ou d’autres polluants indésirables peut conduire à privilégier des lubrifiants cireux ou tackants pour l’application.

 

 

Que devez-vous prendre en compte ?

 

Les mauvaises méthodes de lubrification et l’utilisation d’un lubrifiant incorrect sont parmi les sources les plus courantes de défaillance des chaînes.

Plus important encore, le choix correct d’un lubrifiant est capital pour obtenir une efficacité optimale.

Par exemple, les huiles et les graisses lourdes sont trop rigides pour pénétrer suffisamment profondément dans la chaîne pour atteindre les surfaces de contact réelles de la chaîne. Appliquer de la graisse à l’extérieur de la chaîne ne fera qu’agir davantage comme un produit d’étanchéité, ce qui entravera le processus de travail et entraînera finalement une usure plus importante. Cela entraîne une défaillance prématurée de la chaîne.

Une relubrification plus poussée, en revanche, peut également avoir un impact négatif. En effet, cela aura pour conséquence le développement de couches de graisse de plus en plus épaisses sur les plaques et les rouleaux. Avec l’ajout de particules de poussière, la chaîne devient de plus en plus grasse et incrustée, ce qui empêche le lubrifiant d’atteindre les petits espaces des articulations.

 

Sources : www.dge-europe.com

 

Plus d’info

 

Besoin de plus de renseignement sur la gamme de produit Molykote ou Krytox ?
Contactez notre service technique au +33 426 680 680 ou remplissez notre formulaire de contact.

 

Vous pouvez aussi télécharger nos guides de sélection dédiés aux lubrifiants speciaux :

Aller plus loin

Lubrifiant spéciaux
Marques
MOLYKOTE® 3451 Graisse pour roulements résistant aux produits chimiques

Lubrifiant spéciaux
Marques
Quelle graisse utiliser pour lubrifier les mécanismes internes des robots de cuisine ?

Lubrifiant spéciaux
Marchés
Marques
Quelle graisse utiliser pour lubrifier les mécanismes internes des boîtes à gants ?

Lubrifiant spéciaux
Marchés
Marques
Il existe un lubrifiant Molykote® pour chaque application automobile